Articles

  • Printemps des Poètes - Mars 2015

    Ce texte, une humble prière pour que la barbarie ne tue pas jusqu’à l’espoir :
    J’atteste qu’il n’y a d’Etre humain
    que Celui dont le cœur tremble d’amour
    pour tous ses frères en humanité
    Celui qui désire ardemment
    plus pour eux que pour lui-même
    liberté, paix, dignité
    Celui qui considère que la Vie
    est encore plus sacrée
    que ses croyances et ses divinités
    J’atteste qu’il n’y a d’Etre humain
    que Celui qui combat sans relâche la Haine
    en lui et autour de lui
    Celui qui quand il ouvre les yeux au (...)